Le Domaine des KNB


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Parchemin : L'art roman

Aller en bas 
AuteurMessage
ladamedecaro
Visiteurs
avatar

Nombre de messages : 1353
Age : 596
Date d'inscription : 10/10/2005

Je suis
Titres: Ex tout et fière de l'être
Liens: KNB
Liens de parentés: Chef de Famille . Epouse de Lorcan . Mère d'Enguerrand , Edelle et Angus .

MessageSujet: Parchemin : L'art roman   Ven 1 Sep - 21:30

L'art roman


--------------------------------------------------------------------------------



Généralités

L'art roman est le style de l'art de l'Europe occidentale de la période 11ème-13ème siècle.
Il concerne l'architecture des édifices religieux (églises, cathédrales, abbayes, cloîtres), avec les sculptures associées (statues, colonnes et chapiteaux, tympans); les vitraux sont peu nombreux, les peintures (fresques, illustrations de livres et de parchemins) et les mosaïques ont disparu en grande partie.
Le style roman se reconnaît essentiellement par la forme extérieure massive, la présence de voûtes en pierre, la forme arrondie des ouvertures (partie supérieure en demi-cercle), des édifices de hauteur souvent limitée, des clochers carrés ou polygonaux peu pointus, la présence de nombreuses sculptures.

L'art roman regroupe aussi bien l'architecture romane que la sculpture ou statuaire romane de la même époque. L'expression cache une diversité d'écoles régionales aux caractéristiques différenciées.

Il n'a pas été le produit d'une seule nationalité ou d'une seule région mais est apparu de manière progressive et presque simultanée en Italie, en France, en Allemagne et en Espagne. Dans chacun de ces pays il est apparu avec des caractéristiques propres, bien qu'avec une unité suffisante pour être considéré comme le premier style international, avec un cadre européen


Il y a beaucoup d'édifices en Allemagne, Italie, Espagne (Saint-Jacques de Compostelle) et en France.

L'art roman en France
De très beaux monuments témoignent de cette période. Parmi les plus connus, l'on trouve:
St-Martin du Canigou, fondée en 1001, une des premières églises romanes importantes, bien conservée,
Arles,
Poitiers,
Conques,
Moissac,
de nombreuses églises dans le Massif Central, notamment en Bourgogne et en Auvergne.

Chapiteau d'Arles


Chapiteau d'Arles

L'art roman en Bourgogne


Cluny,le clocher

Généralités
La Bourgogne possède, comme l'Auvergne, beaucoup d'édifices romans, quelques uns parmi les plus célèbres de France.
Basilique de Vézelay
Abbaye de Charlieu
Abbatiale de Tournus
Cluny
D'abord église carolingienne au 10ème siècle, puis église romane au début 11ème, elle devient une gigantesque abbaye à partir de 1085. La démesure des ecclésiastiques, les guerres de religion et la révolution de 1789 vont amorcer puis poursuivre la destruction jusqu'au début 19ème époque où ne subsistent que les bâtiments actuels.

L'art roman en Auvergne

Basilique d'Orcival

la bibliothèque de Vovray

Source http://www.google.fr/search?q=la+peinture+au+moyen+age+&hl=fr&lr=lang_fr&start=30&sa=N

_________________
Avec son Géant au pays des fantômes

BOUHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ladamedecaro
Visiteurs
avatar

Nombre de messages : 1353
Age : 596
Date d'inscription : 10/10/2005

Je suis
Titres: Ex tout et fière de l'être
Liens: KNB
Liens de parentés: Chef de Famille . Epouse de Lorcan . Mère d'Enguerrand , Edelle et Angus .

MessageSujet: Re: Parchemin : L'art roman   Ven 1 Sep - 21:37

Essor de l'Occident

La fin du Xe siècle est marquée par une série de changements qui affectent l'ensemble de la société et de l'économie occidentale : l'arrêt des incursions scandinaves et sarrasines, le mouvement de la paix de Dieu permettent de limiter la violence des seigneurs et de faire repartir les échanges commerciaux. Les grands défrichements et la diffusion progressive de nouvelles techniques améliorent lentement la vie rurale et permettent une croissance démographique. Cette augmentation de la population nécessite une multiplication ou un agrandissement des lieux de culte. La réouverture d'anciennes routes commerciales entraîne le développement des échanges et des pèlerinages. Toute l'Europe est envahie par une fièvre constructive authentique, stimulée par les progrès techniques (collier d'épaule ...) ; les lettrés sont parvenus à formuler un art capable de représenter toute la Chrétienté : l'art roman. Les rois et l'empereur ont tenu une place importante dans la diffusion de cet art.

Bibliothèque de Vovray

source http://www.google.fr/search?q=la+peinture+au+moyen+age+&hl=fr&lr=lang_fr&start=30&sa=N

_________________
Avec son Géant au pays des fantômes

BOUHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ladamedecaro
Visiteurs
avatar

Nombre de messages : 1353
Age : 596
Date d'inscription : 10/10/2005

Je suis
Titres: Ex tout et fière de l'être
Liens: KNB
Liens de parentés: Chef de Famille . Epouse de Lorcan . Mère d'Enguerrand , Edelle et Angus .

MessageSujet: Re: Parchemin : L'art roman   Ven 1 Sep - 21:40

Généralités sur l' architecture romane


Premier âge roman

Le premier art roman est un art méridional et international. Il a débuté en Lombardie et s'est étendu aux régions voisines grâve aux maîtres d'œuvre de Côme. Ces derniers travaillent sur différents chantiers successifs et, avec leur matériel de maçon, imposent la structure d'église en forme de navire renversé (la nef) et les « bandes lombardes » ; il insufflent des bases solides pour un développement riche de l'architecture romane :

pierre ajustée mais non polie,
chevets de plein-cintre ornés avec petits arcs et des bandeaux géométriquement disposés,
temples couverts et terminés en voute en cul de four,
nefs plus vastes et importantes, au moins en comparaison avec d'anciens bâtiments pré-romans,
usage des piliers comme sustentation,
peu de figuration sculptée,
premiers déambulatoires (Saint-Étienne de Vérone, Cathédrale d'Ivrée),
importance de la crypte,
premières voûtes,
pilastres extérieurs (lésènes),
frises d’arcatures aveugles.


Deuxième âge roman


L'apogée du style de par sa qualité et sa beauté se dévoile entre 1050 et 1150. En provenance de la France, il se transmet principalement autour des chemins de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Le deuxième art roman s'exporte en Terre Sainte grâce aux Croisades :

nefs plus amples pour accueillir les pélerinages : en Bourgogne, les églises abbatiales de Pontigny, de Saint-Bénigne de Dijon et de Cluny III dépassent les 100 mètres
la circulation des pèlerins et l'accès aux reliques ou à la crypte sont facilités par de nouveaux aménagements : larges déambulatoires et bas-côtés, tribunes (Normandie), chapelles rayonnantes
développement de la sculpture monumentale et ronde-bosse à la suite du développement du culte des saints
la sculpture envahit les façades (cathédrale d'Angoulême), les modillons, le tour des fenêtres et les tympans.
Les édifices gagnent en hauteur : la tour de la basilique Saint-Sernin à Toulouse mesure 64 mètres ; les tours de la façade de l'abbatiale Saint-Étienne de Caen s'élancent à 80 mètres. Les murs sont renforcés à l'extérieur par des contreforts massifs.

Les recherches sur le voûtement progressent : les voûtes à charpente sont remplacées par la pierre dans les grands édifices, dans le Sud et en Bourgogne par exemple. Les absides sont souvent en cul de four, les collatéraux en voûtes d'arêtes. Dans le Sud-Ouest de la France et en Auvergne, on utilise encore la coupole. Les premières voûtes en croisée d'ogives apparaissent dans le domaine anglo-normand au début du XIIe siècle.
Décor antiquisant sur les colonnes et les chapiteaux (Cathédrale d'Autun, Cluny III, Saint-Benoît-sur-Loire ...)
Pendant le XIIIe siècle, au fur et à mesure que les solutions architecturales sont renforcées et s'améliorent, l'art roman tardif se développe, conjointement avec un début spontané de l'art gothique.

Bibliothèque de Vovray

source http://www.google.fr/search?q=la+peinture+au+moyen+age+&hl=fr&lr=lang_fr&start=30&sa=N

_________________
Avec son Géant au pays des fantômes

BOUHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ladamedecaro
Visiteurs
avatar

Nombre de messages : 1353
Age : 596
Date d'inscription : 10/10/2005

Je suis
Titres: Ex tout et fière de l'être
Liens: KNB
Liens de parentés: Chef de Famille . Epouse de Lorcan . Mère d'Enguerrand , Edelle et Angus .

MessageSujet: Re: Parchemin : L'art roman   Ven 1 Sep - 21:41

Initiation à la sculpture romane

Elle décore d'abord les chapiteaux dans les cryptes, les cloîtres et les églises. À la fin du XIe siècle, elle prend place sur la façade des églises, à la manière des antiques arcs-de-triomphes [2]. La sculpture devient « monumentale ». Elle a une vertu pédagogique, celle d'enseigner la vie des apôtres et des saints, d'illustrer des passages de l'Ancien Testament. Elle s'inspire des bas-reliefs et des chapiteaux romains mais surtout des images placées dans les manuscrits enluminés et sur les objets d'orfèvrerie.

La sculpture sur chapiteau : elle se diffuse à partir de l'An Mil, même si ses débuts furent timides : dans les églises italiennes de la la première moitié du XIe siècle est repris le modèle corinthien, plus ou moins stylisé (chapiteau à palmettes). D'autres lieux (Bourgogne, Catalogne) expérimentent les chapiteaux à entrelacs et à feuilles d'acanthe. Mais bientôt, les animaux et les figures anthropomorphiques apparaissent, même s'ils restent rares avant 1050 (Abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire). La basilique Saint-Sernin de Toulouse (deuxième moitié du XIe siècle) conserve 260 chapiteaux romans [3].
Les principaux sculpteurs connus de l'époque romane sont :

en France : Maître de Cabestany, Bernard Gilduin, Gislebert
en Italie : Willigelmo, Niccolo et Antelami

Bibliothèque de Vovray

Source http://www.google.fr/search?q=la+peinture+au+moyen+age+&hl=fr&lr=lang_fr&start=30&sa=N

_________________
Avec son Géant au pays des fantômes

BOUHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ladamedecaro
Visiteurs
avatar

Nombre de messages : 1353
Age : 596
Date d'inscription : 10/10/2005

Je suis
Titres: Ex tout et fière de l'être
Liens: KNB
Liens de parentés: Chef de Famille . Epouse de Lorcan . Mère d'Enguerrand , Edelle et Angus .

MessageSujet: Re: Parchemin : L'art roman   Ven 1 Sep - 21:52

Architecture romane


L'architecture romane s'est développée en Europe au cours du Moyen Âge (v. 950 ~ XIIe siècle). On peut la caractériser par la réintroduction de la technique romaine antique de la voûte en pierre, généralement en plein cintre. Les colonnes qui supportent les arcs sont typiquement cylindriques et surmontées de chapiteaux souvent sculptés avec des représentations d'animaux ou de plantes ou encore de symboles plus ou moins géométriques


Contexte historique

L'architecture romane est issue de l'architecture carolingienne et se développe en parallèle de l'architecture ottonienne.

L'architecture carolingienne est issue d'un renouveau intellectuel lié à Charlemagne et à son couronnement par le pape. Charlemagne devient ainsi l'héritier de l'Empire romain. Et c'est en réunissant à sa cour de grands érudits issus de tout l'Empire qu’il crée un renouveau intellectuel dans les domaines de l'art, de l'écriture et de la vie spirituelle, qui se caractérise par un retour aux modèles antiques : la renaissance carolingienne. Avec la mort de Charles le Chauve en 877, l'Empire ainsi que l'art carolingien prennent fin. Les Barbares envahissent le territoire favorisant les premières constructions romanes connues, les châteaux forts, et donc la féodalité.

La bataille de Hastings permet aux Normands d’occuper l'Angleterre. Ils créent un art roman specifique à partir du XIe siècle.

Otton Ier, pour sa part, maîtrise le système féodal germanique. Il favorise la création d'un art ottonien au service de la magnificience de l'image impériale.

Le centre intellectuel de la féodalité se situe essentiellement dans les abbayes et les monastères où se développe l'art architectural roman. Le premier art roman naît alors, regroupant l'ensemble des expériences et créations nouvelles dans le reste de l'ancien Empire (c'est-à-dire sans la Normandie ni la Saxe).

Les sources d'inspirations sont tirées de livres comme le manuscrit de Saint Gall ou le Physiologue dont les origines remontent à l'Égypte au IIe siècle de notre ère pour ce dernier.

Bibliothèque de Vovray

Source =http://www.google.fr/search?q=la+peinture+au+moyen+age+&hl=fr&lr=lang_fr&start=30&sa=N

_________________
Avec son Géant au pays des fantômes

BOUHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parchemin : L'art roman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parchemin : L'art roman
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carthage, Rise of the Roman Republic - GMT
» Puissant parchemin de sagesse
» Mailou tel de roman (ou sa copine) ?
» History of the Roman Empire - UGG
» [ Roman maritime ] Les aventures de Jack Aubrey, Patrick O'Brian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Domaine des KNB :: Le Rez de Chaussé :: La Bibliothèque-
Sauter vers: